A qui s'adresse la défiscalisation ? Qui peut en profiter ?

Peu importe votre niveau d’imposition, la possibilité de ramener ce montant à la baisse est aujourd’hui possible. Cette méthode utilisée pour réduire sa charge d’impôts est dénommée la défiscalisation. Cependant, a qui s’adresse-t-elle ? Et qui en tire profit ? Découvrez tout sur cette disposition dans cet article.

Notion de la défiscalisation

La défiscalisation est une méthode, une disposition qui a pour but de faire baisser les impôts sur le revenu. Autrement dit, c’est l’ensemble des dispositions étatiques qui permettent à un contribuable de réduire le montant d’imposition normal. Généralement, le montant d’imposition est souvent élevé et difficile au contribuable de s’acquitter de leur charge. En utilisant une méthode de défiscalisation, non seulement vous vous acquittez de cette obligation mais aussi vous développez votre patrimoine de la meilleure des manières. En d’autres termes, c’est un moyen qui facilite la vie aux investisseurs d’un Etat et aussi permet à ces derniers de savoir vers où orienter leurs investissements.

A lire en complément : Les avantages fiscaux d'investir dans l'immobilier

La défiscalisation : pour qui ?

La question se pose fréquemment chez plusieurs personnes. En réalité, la défiscalisation s’adresse à tout le monde. Dès que ce dernier est soumis à l’impôt, il peut profiter de la défiscalisation pour ramener son imposition à la baisse. En France comme dans plusieurs autres pays, nombreux sont ceux qui pensent que la défiscalisation concerne uniquement une catégorie de classe sociale, les riches notamment. Cette pensée est tout simplement fausse.

A lire en complément : Défiscalisation : comment réduire vos impôts ?

En France, pour faire appel à la défiscalisation, votre montant d’imposition doit être supérieur ou égal à 2500 euros. Par la suite, le contribuable doit être âgé de moins de 55 ans pour être défiscalisé. Pour les personnes plus âgées, la défiscalisation requiert d’autres conditions. Il vous suffit de respecter les conditions préétablies pour être éligible à une défiscalisation. Aussi, rappelons que si être propriétaire d’une résidence constitué également un avantage pour optimiser sa fiscalité sur les revenus.

Quels sont les centres d’intérêt de la défiscalisation ?

Vous l’aurez certainement constaté plus haut, la défiscalisation revois tout simplement le montant imposable à la baisse. Tout cela est possible grâce aux dispositions établies en la matière. En effet, l’intérêt d’opter pour la défiscalisation est de pouvoir mieux gérer ses revenus. Si vous êtes éligible pour une défiscalisation, vous anticiper sur le capital de votre retraite, assurez déjà de votre vivant votre succession et surtout vous optimisez votre patrimoine.

Plusieurs options ou solutions sont disponibles pour réduire votre montant d’imposition. Parmi ces différentes solutions, vous avez :

loi Pinel,

Le Censi-Bouvard et Girardin,

Les statuts LMP/LMNP, FCPI/FIP, PERP,

Le déficit foncier.

Vous avez ainsi le libre choix d’opter pour la disposition qui vous convient afin de ramener le montant d’imposition à la baisse. Toutefois, une simulation de défiscalisation est disponible en ligne et vous aidera à effectuer le bon choix système qui vous convient.

Les différents dispositifs de défiscalisation accessibles

Pour bénéficier de la défiscalisation, pensez à bien connaître les différents dispositifs en place. On en distingue plusieurs qui sont adaptés aux différentes situations des investisseurs et permettent d’optimiser leur fiscalité.

Le premier dispositif est la loi Pinel, destinée à encourager l’investissement locatif dans le neuf ou réhabilité. Elle permet une réduction fiscale allant jusqu’à 63 000 euros sur 12 ans pour tout investissement réalisé avant fin décembre 20XX.

Le deuxième dispositif est le Censi-Bouvard, qui concerne aussi l’immobilier locatif meublé non professionnel (LMNP) mais cette fois-ci dans une résidence étudiante ou de service. Il offre une réduction d'impôt équivalente à 11% du prix d'achat HT du bien immobilier pendant les neuf premières années ainsi que la récupération intégrale de la TVA.

On retrouve le statut LMP/LMNP qui concerne toute personne pouvant justifier avoir au moins un patrimoine immobilier supérieur à 23 000€ par an et/ou percevoir plus de 50% des revenus annuels nets grâce à cet immobilier.

Les FCPI/FIP quant à eux consistent en un fonds commun constitué par différents épargnants dont l’avantage principal reste leur disponibilité immédiate. Même si c’est seulement après huit ans qu'il devient possible avec ce type d’investissement que les parts soient revendues sans aucune pénalité fiscale ainsi qu'une exonération totale des droits successoraux.

Le PERP (Plan d'Epargne Retraite Populaire) permet quant à lui aux contribuables de déduire de leur revenu imposable les versements volontaires effectués chaque année sur leur PERP, dans la limite d'un certain plafond. Le capital investi est ensuite bloqué jusqu'à la retraite. Au moment du départ à la retraite, le souscripteur perçoit une rente viagère.

Le déficit foncier, qui concerne les propriétaires réalisant des travaux de rénovation ou d'amélioration dans un bien immobilier locatif ancien. Les charges liées à ces travaux peuvent être déduites des loyers perçus pendant plusieurs années.

Il existe donc différentes façons d'optimiser sa fiscalité et de réduire ses impôts grâce à la défiscalisation en fonction des objectifs et situations personnelles de chacun.

Les avantages et les limites de la défiscalisation

La défiscalisation peut être une solution intéressante pour réduire ses impôts, mais vous devez bien comprendre les avantages et les limites, afin de pouvoir investir en toute connaissance de cause. La défiscalisation permet de bénéficier d'une réduction du montant des impôts à payer. Cela s'explique par le fait que certains dispositifs fiscaux offrent des avantages fiscaux immédiats ou différés.

La défiscalisation peut aussi permettre de constituer un patrimoine et/ou préparer sa retraite en profitant des différents dispositifs mis en place comme le PERP (Plan d'épargne retraite populaire), qui offre notamment une déduction fiscale sur les versements effectués ainsi qu'une rente viagère versée au moment du départ à la retraite.

Vous devez prendre conscience des limites liées à la défiscalisation. Il ne faut pas oublier que certains dispositifs nécessitent un certain engagement financier sur le long terme avec un risque non négligeable, surtout si l'investissement se porte sur l'immobilier locatif neuf où une vacance locative prolongée pourrait avoir un impact fulgurant sur vos finances personnelles.

Certains dispositifs sont soumis à des conditions, ce qui implique souvent une durée minimale d'engagement, aussi bien financière qu'en termes humains. Dans le cas contraire, cela engendrerait alors des pénalités importantes sur votre contrat ou tout simplement vous ferait perdre tous les avantages que vous avez obtenus les années précédentes.

Vous devez garder à l'esprit que la défiscalisation ne doit pas être le seul critère de choix d'un investissement. En effet, il faut avant tout s'intéresser aux caractéristiques concrètes du placement et bien évaluer les risques financiers liés à celui-ci afin de pouvoir prendre une décision éclairée.

Vous devez vous faire conseiller par des professionnels reconnus dans le domaine pour pouvoir bénéficier pleinement des avantages fiscaux offerts par la défiscalisation.