Les prix de l'immobilier à la hausse dans le monde entier

De nos jours, nous assistons à une hausse mondiale du prix dans le secteur de l’immobilier. Cette augmentation de prix est due à de nombreux facteurs. Entre autres, vous trouverez la baisse des taux d’intérêt. Par ailleurs, découvrez les pays qui ont réellement connu cette hausse de prix du marché immobilier !

Hausse mondiale de prix du marché immobilier : aux États-Unis avec 153, 3 % de hausse

De prime abord, il convient de se rappeler que les États-Unis représentent une des grandes nations économiques au monde. Dans le même temps, au sein de ce pays, vous trouverez les prix immobiliers s’accroître. Depuis 2010, nous observons une augmentation de plus de 153, 3 % des prix de l’immobilier. Ainsi, sur la même période, les salaires ont augmenté de 14,2 %. Quant à l’inflation, elle a augmenté de 1,35 %.

A lire en complément : Une bonne agence immobilière pour vous trouver l’immobilier de vos rêves

Hausse mondiale de prix du marché immobilier : en Hongrie avec 137, 8 % de hausse

En Hongrie, le secteur du marché immobilier a connu une augmentation de prix à partir de 2010. En effet, le prix est inférieur à 2 331 € le mètre carré. Par conséquent, ils ont connu une la grande augmentation de cette décennie, ce qui progresse de 137,8 %.

Dans le même temps, la nation a aussi connu une des plus hausses et fortes inflations. En réalité, le taux a augmenté de 2,56 % en moyenne (chaque année entre 2010 et 2020).

Lire également : Les villes les plus attractives pour l'immobilier

Hausse mondiale de prix du marché immobilier : en Slovaquie avec 111,8 % de hausse

La Slovaquie s’apparente aussi à un pays où le prix du mètre carré était pratiquement bas en 2010. Par contre, la nation a connu une rapide hausse au cours de la dernière décennie. N’oubliez surtout pas que le coût a grimpé de 1 162 € à 2 462 €. En d’autres termes, il s’agit d’une croissance de 11,8 %.

Hausse mondiale de prix du marché immobilier : en France avec 100,5 % de hausse

En France, le montant des propriétés a augmenté de plus double au cours des dernières années. Ce prix a augmenté de 4 034 € en 2010 à 8 088 € cette année. En revanche, la France a subi une faible augmentation des salaires. Ce qui au cours de la même période a augmenté de 2,8 %.

Hausse mondiale de prix du marché immobilier : au Portugal avec 86,5 % de hausse

Au Portugal, le prix moyen de l’immobilier a augmenté de 86,5 %. Non seulement ceci, ce pays a aussi connu la baisse des salaires au cours de ces dernières années. Ce qui de 1,3 % est passé à 23 947 € par an.

En gros, un grand nombre de pays a connu cette hausse de prix du marché immobilier. En dehors des pays cités ci-dessus, il y en a également comme la Chine, la Turquie, l’Allemagne, etc.

Hausse des prix de l'immobilier dans les pays émergents : le Brésil et la Turquie en tête

Au Brésil et en Turquie, les prix de l'immobilier ont également connu une hausse considérable ces dernières années. Au Brésil, la croissance économique a été marquée par la construction de nombreux bâtiments résidentiels ainsi que des projets immobiliers d'envergure. Cette situation a contribué à augmenter le coût du logement dans plusieurs villes brésiliennes, notamment à Rio de Janeiro et à Sao Paulo.

En Turquie également, le marché immobilier s'est révélé très dynamique ces derniers temps. Les investissements étrangers ont afflué vers ce pays grâce aux avantages fiscaux proposés par le gouvernement turc pour encourager les investissements dans ce secteur. Cette politique favorable au marché immobilier a permis de soutenir la reprise économique et d'accroître les recettes nationales.

Cette tendance haussière ne semble pas prête de s'inverser dans un proche avenir en raison des facteurs qui continuent d'exister tels que l'urbanisation accrue dans les grandes métropoles mondiales ainsi que l'augmentation démographique qui pousse toujours plus loin la demande croissante en logements.

Il est capital de se protéger contre toute mauvaise surprise future. Cette élévation généralisée des valeurs immobilières mondiales entraîne une modification profonde des habitudes sociétales vis-à-vis du statut même du bien immobilier ainsi qu'une évolution importante des modes d'acquisitions et de financements. La prudence est donc plus que jamais recommandée pour toute personne souhaitant se lancer dans un achat immobilier à travers le monde.

Les raisons de la hausse des prix de l'immobilier dans le monde entier : analyse des facteurs économiques et sociaux

La hausse des prix de l'immobilier dans le monde entier s'explique par plusieurs facteurs économiques et sociaux. La faible croissance économique en Europe et aux États-Unis a incité les investisseurs à se tourner vers le marché immobilier, considéré comme une valeur refuge.

L'urbanisation croissante a entraîné une augmentation de la demande en logements dans les villes du monde entier. Cette situation est particulièrement marquée dans les pays émergents où la population urbaine connaît une forte expansion. Les grands centres urbains sont donc sous tension pour répondre à cette demande grandissante.

Parallèlement, la baisse des taux d'intérêt observée ces dernières années a encouragé l'emprunt auprès des banques pour financer un projet immobilier. Ce contexte favorable au crédit immobilier contribue ainsi aussi à stimuler la demande sur le marché.

Ces raisons n'expliquent pas tout : il y a aussi des facteurs socio-culturels qui influencent fortement le marché immobilier tels que l'évolution démographique ou encore les mutations familiales comme le célibat prolongé chez les jeunes adultes conduisant à un besoin accru en biens immobiliers individuels.

Il ne faut pas oublier qu'il existe aussi certaine spéculation sur ce secteur qui tirent artificiellement certains prix lorsqu'elle pousse à acheter plutôt qu'à louer pour créer une plus-value immédiate sans envisager réellement d'en faire usage personnel ou professionnel.

Dans l'ensemble, la hausse des prix de l'immobilier dans le monde entier est donc un phénomène complexe qui résulte d'une combinaison de facteurs économiques et sociaux. Les consommateurs doivent prendre en compte ces éléments pour bien évaluer les risques liés à un investissement sur ce marché en perpétuelle évolution.